Comment nettoyer un microscope ?

Le nettoyage d’un microscope est l’un des aspects essentiels de l’optimisation de la durée de vie de l’instrument.

Un nettoyage régulier est important car il permet de maintenir le microscope en bon état. La fréquence du nettoyage dépend toujours de la fréquence d’utilisation du microscope et des mesures d’entretien que nous utilisons.

Le nettoyage d’un microscope est toujours une tâche délicate, surtout s’il s’agit de nettoyer les parties optiques. C’est pourquoi il est important de prendre soin du microscope afin d’éviter de nettoyer les lentilles trop souvent.

Il n’est en aucun cas nécessaire de nettoyer l’optique du microscope après chaque utilisation. Il ne faut pas oublier que le nettoyage des parties optiques comporte toujours le risque d’introduire des dommages irréparables.

Un bon entretien permet de réduire la fréquence des nettoyages. Il est donc conseillé de toujours recouvrir le microscope d’une housse après utilisation. Cela empêche l’accumulation de poussière et de saleté sur ses surfaces.

Il est également important de connaître les instructions et les recommandations du fabricant en matière d’entretien. Par exemple, il est important de savoir si certains solvants doivent être évités lors du nettoyage des surfaces du microscope.

La première étape pour commencer à nettoyer le microscope est de le débrancher du secteur. Voici les procédures détaillées pour le nettoyage des systèmes optiques et mécaniques.

Nettoyage du système optique

Le nettoyage du système optique doit être effectué si des saletés ou des particules de poussière sont détectées dans le champ de vision du microscope.

La première étape avant de nettoyer le système optique est d’identifier la surface où se trouvent les particules de saleté. Ils peuvent se trouver sur l’échantillon, sur l’objectif, sur l’oculaire ou quelque part à l’intérieur du microscope.

Nous devons d’abord exclure que les particules appartiennent à l’échantillon, que ce soit à la surface de la lame ou du couvre-objet. Cela peut être détecté en déplaçant doucement l’échantillon tout en l’observant pour voir si les taches sombres ou sales disparaissent du champ de vision. Si c’est le cas, la saleté n’appartient pas au système optique du microscope et la meilleure solution est de préparer un nouvel échantillon avec une lame ou une lamelle couvre-objet propre.

Si la saleté persiste, nous devrons identifier si elle appartient à l’objectif ou à l’oculaire. Si elle est présente lors de l’observation à différents grossissements, elle appartient probablement à l’oculaire. Si vous avez un oculaire rotatif, vous pouvez essayer de faire tourner l’oculaire pour vérifier que les points noirs se déplacent lorsque vous le faites tourner.

Si les taches de saleté restent en place lorsque vous changez de grossissement et ne tournent pas avec l’oculaire, cela indique probablement qu’il s’agit d’une saleté interne au microscope. Dans ce cas, il est préférable de contacter un professionnel pour faire nettoyer l’instrument.

Enfin, si les taches de saleté disparaissent lorsque nous changeons d’objectif, nous pouvons en déduire que la saleté est incrustée dans cet élément.

Une fois que vous avez identifié l’élément optique qui doit être nettoyé, faites plusieurs essais pour vérifier que les particules de saleté ont été éliminées.

Si nécessaire, vous pouvez retirer l’oculaire ou l’objectif du microscope. Veillez à couvrir toutes les cavités pour empêcher la poussière de pénétrer dans le microscope pendant le processus de nettoyage. Évitez également de toucher les parties intérieures du microscope, car cela pourrait introduire des saletés et créer des réflexions indésirables.

  • La première tentative devrait toujours consister à utiliser un simple souffleur d’air tel qu’une poire. Évitez de souffler avec la bouche car vous risquez de déposer des particules de salive qui aggravent la situation. Si cela suffit à éliminer la saleté, les étapes suivantes ne sont pas nécessaires.
  • Si la saleté persiste, on peut utiliser des lingettes humides ou du papier sans filaments avec quelques gouttes d’eau distillée. Évitez d’utiliser des lingettes ou du papier qui pourraient laisser des impuretés sur la surface de la lentille. Des lingettes professionnelles pour le matériel de laboratoire sont disponibles.
  • Si l’eau distillée ne suffit pas à éliminer la saleté, vous pouvez essayer quelques gouttes d’alcool appliquées sur le papier que vous utilisez. Il existe également des solutions de nettoyage adaptées aux équipements optiques. Que vous utilisiez de l’eau distillée ou de l’alcool, évitez d’exercer une pression excessive sur les lentilles, car cela pourrait les endommager.

Si vous n’avez pas de lingettes humides, vous pouvez utiliser des bâtonnets de coton avec quelques gouttes d’eau distillée ou d’alcool, selon le cas.

Nettoyez les lentilles en spirale à partir du centre et non en zigzag.

Si l’alcool ne suffit pas à éliminer la saleté et que vous souhaitez utiliser un autre solvant, assurez-vous d’abord qu’il est compatible avec les matériaux de votre microscope.

Si aucune de ces procédures ne résout la situation, cela peut indiquer que la saleté se trouve quelque part dans l’objectif ou l’oculaire. Elle peut également être due à des rayures sur les surfaces extérieures de ces éléments. Dans les deux cas, il est probable qu’il faille acheter une nouvelle lentille ou un nouvel oculaire.

Il n’est pas recommandé d’essayer de nettoyer les lentilles internes de l’objectif ou de l’oculaire car ces pièces sont normalement réglées en usine avec un haut degré de précision pour garantir la qualité de leurs mesures.

Nettoyage du système mécanique

Le système mécanique du microscope nécessite un nettoyage beaucoup plus fréquent, car c’est là que s’accumule une partie de la saleté ambiante et de celle qui entre en contact avec l’utilisateur.

Tous les points que l’utilisateur touche pendant l’utilisation du microscope sont susceptibles de s’encrasser à cause de la graisse et de l’humidité des mains. C’est notamment le cas pour les vis et l’oculaire.

Le nettoyage du boîtier de l’oculaire est particulièrement important car c’est là que les différents utilisateurs placent l’œil.

Il est également important de bien nettoyer la scène car il est possible qu’elle se salisse à cause des résidus des échantillons observés.

Pour nettoyer ces systèmes mécaniques, nous pouvons utiliser des lingettes humides, puis utiliser un morceau de tissu ou de papier pour les sécher correctement.

Pour éviter l’accumulation de poussière, il est conseillé de recouvrir le microscope d’une housse lorsqu’il n’est pas utilisé.

Nettoyage des objectifs d’immersion

Le nettoyage des objectifs à immersion est un cas particulier en microscopie. Les objectifs d’immersion nécessitent une attention particulière car un nettoyage incorrect peut entraîner une diminution significative de leur durée de vie.

Avant d’observer avec un objectif à immersion, il est nécessaire de s’assurer que l’huile à utiliser est en bon état. Une éventuelle dégradation de cette huile peut entraver le processus de nettoyage et endommager l’objectif.

L’huile utilisée pour l’observation avec ces objectifs doit être éliminée entre chaque observation d’un nouvel échantillon à l’aide de papier optique. Lors de ces étapes intermédiaires, il n’est pas nécessaire d’utiliser un solvant pour nettoyer l’objectif.

A la fin de l’observation, il est nécessaire de nettoyer soigneusement l’objectif avec quelques gouttes d’alcool ou le solvant recommandé pour l’huile utilisée. Après ce nettoyage, il est important de s’assurer qu’il est complètement sec.

Il est d’une importance capitale de retirer complètement l’huile d’immersion après une observation. Sinon, un contact prolongé entre l’huile et la lentille peut endommager irrémédiablement la structure de la lentille et les lentilles.

Résumé

  • Le nettoyage du microscope est essentiel pour le maintenir en bon état et pour prolonger sa durée de vie.
  • La fréquence à laquelle un microscope doit être nettoyé peut être réduite si des mesures d’entretien appropriées sont prises. Par exemple, protégez le microscope avec une housse après utilisation.
  • Le nettoyage du système optique doit être effectué avec beaucoup de précautions en raison de la fragilité des éléments optiques.
  • Le nettoyage du système optique ne doit être effectué que lorsque des particules de saleté sont détectées dans le champ de vision du microscope.
  • Si cela suffit, le nettoyage des éléments optiques ne doit consister qu’à éliminer les particules de poussière à l’aide d’un souffleur d’air. Si nécessaire, on peut également utiliser des lingettes humides avec de l’eau distillée ou de l’alcool.
  • Le système mécanique doit être nettoyé plus fréquemment car c’est là que s’accumule une grande partie de la saleté en raison du contact avec l’utilisateur.

Découvrez mes différents guides

Découvrez nos autres tests & comparatifs...
Comment faire une préparation microscopique ?
Comment faire une préparation microscopique ?

La préparation de l'échantillon pour le microscope est une étape essentielle pour une observation réussie. Le processus de préparation approprié Lire plus

Les différentes parties du microscope
parties microscope

Les pièces d'un microscope peuvent être classées en deux catégories : celles qui appartiennent à son système mécanique et celles Lire plus

Comment utiliser un microscope ?
Comment utiliser un microscope ?

Dans cet article, vous apprendrez à utiliser correctement le microscope, une compétence de base pour tirer le meilleur parti de Lire plus

Je m'appelle Thomas et je suis passionné par l'observation du monde invisible qui nous entoure. J'ai créé ce site pour vous partager mes conseils en tant qu'ancien chercheur. À travers ce blog je vous partage toutes les informations pour comparer les modèles de microscopes selon votre envie et budget.

Comparatif microscopes